UA-65453331-1
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

vendredi, 16 mars 2018

Suite et fin de l'organisation du Port de Sète

Dans un précédent article nous avions énuméré les principaux services attachés aux opérations directes liées aux accostages et aux appareillages des navires (pilotes, remorqueurs, lamaneurs) il convient, maintenant, de voir les usagers et opérateurs présents au port.

LES USAGERS DU PORT :

Ils concernent le consignataire/agent maritime, le transitaire, le manutentionnaire, le shipchandler.

  • Le consignataire/agent maritime :

C’est lui qui, en amont, prépare l’arrivée du navire au port en accord avec la Capitainerie et la réglementation portuaire : choix de la place à quai, choix du quai en accord avec le manutentionnaire compte tenue des moyens de levage mis en œuvre, gérer et organiser l’accostage et l’appareillage avec le pilotage et éventuellement le remorquage.

Il est le représentant de l’armateur qui le désigne et assiste le capitaine et l’équipage tout au long de l’escale aussi bien pour les opérations commerciales (suivi du déchargement ou du chargement) que pour les actions d’intendances courantes : formalités administratives concernant l’équipage (visa, passeport, changement d’équipage), assistance au capitaine concernant les avaries éventuelles, organisation des avitaillements. Il doit faire la liaison avec la Capitainerie, les divers services, le manutentionnaire.... Il se doit aussi d’informer au plus près le chargeur ou le destinataire de la marchandise du déroulement des opérations.

  • Le transitaire :

Il est responsable de la marchandise vis-à-vis du client et de l’Administration. Il procède à la conduite des opérations en douane auprès des autorités douanières dans le respect de la règlementation en vigueur.

  • Le manutentionnaire ou acconier (vient du mot « accon » : barge, péniche..)

Il effectue les opérations de chargement ou de déchargement du navire en mettant en place les moyens nécessaires à leur réalisation : grues, camions, gestion des dockers, stockage… Il effectue sa mission en accord et en collaboration avec le Commandant du navire en tenant compte des caractéristiques du bateau (nombre de cales, accessibilité, positionnement de la marchandise et sa répartition (cargo plan))

  • Le shipchandler :

C’est souvent une société locale qui, en accord avec l’armateur du navire, se charge des opérations diverses d’approvisionnement en vivre et en consommables nécessaire à la vie dans le navire.

  • Les autres usagers :
  • Le courtier maritime : c’est un officier ministériel habilité pour certaines opérations de traduction, de constatation…
  • L’expert maritime : il intervient dans le cas d’avaries en cours d’escale, de problèmes sur la marchandise, sur le navire. Il fait des constatations.

Voilà établi, succinctement les missions qui incombent aux divers usagers portuaires et aux divers services mis en œuvre pour la bonne marche d’un port comme Sète.

F.P.

20140702_145157.jpg

jeudi, 01 mars 2018

Port de Sète : son Organisation

Pour bien comprendre l’organisation d’un port, comme celui de Sète, il faut faire état des différents intervenants et opérateurs qui vont s’appliquer, chacun dans leur domaine, à l’exécution de tâches bien précises.

Ces tâches sont exercées dans un même but : permettre l’entrée et la sortie des navires et procéder à leurs opérations commerciales dans les meilleures conditions.

Dans un premier temps seront exposés les services portuaires et dans un deuxième temps les différents opérateurs.

LES SERVICES PORTUAIRES :

Ils sont au nombre de 3 : le pilotage, le remorquage, le lamanage.

  • Le pilotage :

Depuis que des ports existent la fonction de  pilote de navires existe. C’est un marin, officier de la marine marchande qui assure la bonne rentrée (et sortie) d’un navire jusqu’à son accostage et ceci pour des raisons de sécurité. Il doit connaître parfaitement les caractéristiques du port : les courants, les bancs de sable, les marées si c’est le cas, les conditions météo ainsi que les possibilités du navire qu’il doit renter (ou sortir). L’ensemble des pilotes est regroupé dans la station de pilotage du port.

Arrivée d’un navire -

Après avoir contacté le navire arrivant par  VHF le pilote organise sa venue à bord avec le Commandant et accoste le navire avec sa vedette : la pilotine, il monte à bord au moyen de l’échelle de pilote. Il s’informe des caractéristiques du navire auprès du Commandant et des éventuels problèmes pouvant influencer l’accostage au quai. Le pilote prend en charge le rôle du Commandant (et ceci jusqu’à l’amarrage) et dirige le navire en relation avec la Capitainerie. Il est également en contact avec, si nécessaire, le ou les remorqueurs qui participent également à la manœuvre. Bien souvent l’accostage est facilité par des propulseurs d’étrave qui permettent au navire des déplacements latéraux.

  • Le remorquage :

Il est facultatif ou pas selon les caractéristiques des navires, les conditions météo, les difficultés de certains passages (ex ; les ponts à Sète). A Sète, un, deux, ou trois remorqueurs peuvent être prévus voire même requis par le pilote si nécessaire.

Le remorquage, à Sète, est assuré par une société privée qui dispose de 3 unités.

En cas d’utilisation de remorqueurs, ceux-ci restent en relation VHF avec le pilote pour assurer les manœuvres à l’accostage.

  • Le lamanage :

Il englobe toutes les opérations d’amarrage et de désamarrage des navires. Il est assuré par une société privée qui effectue également la mise en place de barrage antipollution dans le port.

Les lamaneurs effectuent leurs opérations à bord de petites embarcations,  conjointement avec le pilote et participent à l’opération ultime à l’arrivée du navire : l’amarrage au quai prévu et ceci non sans risque. C’est pour cette raison qu’une longue expérience du métier s’impose.

Une fois les amarres du navire envoyées et « capelées » sur chaque bollard à quai, le navire, grâce à ses treuils se fixe définitivement. Un navire de 150 m environ à besoin de 12 amarre (6 à l’avant et 6 à l’arrière).

Voilà, brièvement énoncés, les 3 principaux services qui participent aux manœuvres proprement dites d’accostage et d’appareillage des navires.

Un prochain article exposera les différents intervenants, pendant les opérations commerciales de l’escale, et qui sont, aussi, parties prenantes dans l’organisation portuaire en général.

F.P.

port, sète, pilote,

lundi, 03 avril 2017

Projection de "La Planète des Chimpanzés"

Nous vous invitons

le vendredi 21 avril 2017 à 19H au PALACE à Sète

A venir découvrir le film-documentaire de Philippe MOREAU, réalisateur, sur la découverte du travail d'Aliette JAMART, fondatrice d'un sanctuaire qui accueille des chimpanzés orphelins dans les forêts tropicales du CONGO. Film très émouvant.

Une débat suivra le film avec Cécile DE LOS ARCOS bénévole au sein de l'association HELP. Son travail était très divers auprès des singes. Son expérience a été  exceptionnelle.

Cécile et Laura Andréoletti ont créé leur association sur la défense des animaux OPHOENYX sur Frontignan.

Nous vous attendons nombreux. Vous pouvez vous inscrire par tel au : 06.09.93.63.31 ou par mail : gardiensdethau@gmail.com

Film tous publics. L'entrée est gratuite

Vous pouvez aussi déposer un don volontaire, dans les petites urnes, qui sera le bienvenu pour nous aider dans nos actions ou bien devenir adhérent car nous avons besoin de personnes actives.

Photos affiche chimpanzés 21 avril 17 2.jpglien affiche

 

samedi, 26 juillet 2014

VIAS, au plus près de l’environnement

Nous félicitons la ville de VIAS pour toutes ses actions positives envers l'environnement marin.

Voilà une action que nous ne regretterons pas d'avoir accepté de participer au nettoyage de la berge.,en avril, du canal du midi. Nous sommes heureux de voir que notre participation ne sera pas restée vaine. Des autorités qui font leur devoir de bons responsables.

La sensibilisation envers le citoyen est très importante. Il faut apprendre à connaitre les déchets et leur danger pour l'environnement. C'est un devoir de tous pour arriver à protéger notre nature.

Merci à Vias de cette bonne initiative. Sur nos plages de Sète, cela devrait se faire régulièrement et pourquoi pas donner aux touristes un cendrier gratuit , comme cela est fait à d'autres endroits afin que l'on ne retrouve pas des mégots de partout en mer.....car la mer est prise pour une poubelle géante. Il faut être sur l'eau pour voir tout ce que nous pouvons trouver au large.....

dechets vias 26 juillet  2014 .jpglien PDF