UA-65453331-1
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mardi, 28 mai 2013

un massacre dans le port...?

Ce week-end, j'ai eu la surprise de recevoir une superbe photo du port de Sète et du respect que l'on peut lui procurer....

15052013089 1.jpg

Cette photos a été prise devant la station de pilotage à coté de la capitainerie suite au  nettoyage d'un  bateau....Je n'ai plus de voix pour dire ce que nous pouvons ressentir à la vue de cet exploit dans le port de Sète ! Que font les autorités devant cet outrage à l'environnement ? A quoi servent ils ? Nous payons des impôts pour avoir droit à ce genre de spectacle...bravo messieurs et bravo au commandant du port qui sous son nez, on peut faire n'importe quoi...!!!

C'est honteux de la part de ceux qui sont sensés montrer l'exemple....comment peut on agir de cette façon aussi stupide et méprisante ?

Nous demandons des réponses et des explications de la part des responsables du port....Cette agression sur le plan d'eau n'est pas pardonnable...

Honte à ces gens là !

mardi, 14 mai 2013

Une Force pour notre bassin de Thau

Lundi, nous avons eu le plaisir de rencontrer l’association «  L’ADRIME » qui agit  pour la protection de l’environnement de l’autre coté de l’étang  de Thau, à Marseillan. Cette association présidée par Yves ISOIRD est aussi jeune que la notre mais tout aussi remplie d’énergie quant à lutter contre toutes actions pouvant nuire à l’étang  de Thau tant ce territoire est fragile, mais aussi, et surtout  la vie de tous les acteurs qui y travaillent, pêcheurs et ostréiculteurs traditionnels, pour qu’ils puissent pouvoir continuer leur profession durablement.  

Notre combat à chacun nous  permettra  de couvrir les différents problèmes sur l’espace marin et lagunaire donc très complémentaires. Nous avons  le même constat   sur certains points très négatifs de l’étang ou canaux. Un déséquilibre ou attaque d'un coté de l’étang  ne peut qu’avoir des répercutions sur l’autre coté. La vigilance est primordiale sur tout ce qui peut se passer sur cet espace maritime.  Nous sommes dans la même demande auprès de nos politiques et responsables policiers, mettre en place une « brigade marine » qui pourrait agir sur l’ensemble de bassin de Thau afin d’éviter tout acte d’incivisme non réprimandé à ce jour ou trop peu ! Notre association y travaille durement et sans relâche depuis 2 ans et  3 réunions auprès de nos autorités. Le port de Sète étant rentré dans « l’air environnemental » ne peut, maintenant,  que tout faire pour activer cette proposition de « brigade marine ». J’ai, d’ailleurs,  précisé à Monsieur CHEVALIER dernièrement par un échange de mails, que lors de la prochaine séance nous ne partirions pas sans que tous les responsables décideurs, qui nous font tourner en bourrique depuis 3 réunions, sans la mise en place de cette brigade.  

Avec l’ADRIME, éviter ou signaler un souci, auprès des citoyens ou responsables politiques  peut éviter de futures  catastrophes.  Il faut savoir qu’autour de l’étang et Sète,  il est répertorié plusieurs sites dangereux.  Notre devoir, en tant qu’association environnementale est de mener une surveillance importante quant  au bon respect et utilisation de notre patrimoine et faune marine.

Lutter seul, c’est bien mais dur… à deux c’est une force décuplée….. Alors à 3 ou 4….. ..C’est le désir de notre association de réunir toutes les associations existantes…. et,  notre parole sera d’OR … !!!!

Lire la suite

jeudi, 02 mai 2013

Pavillon Bleu....deux autres Ports !

Bravo,  Messieurs les responsables des ports. Le choix de ce label "Pavillon Bleu" montre que vous avez un réel désir de  protéger notre environnement marin et donc du bien être des citoyens de vos villes et du bassin de Thau trop agressé par différentes pollutions qui pénalisent, bien trop souvent,  nos professionnels de la pêche ou ostréiculteurs.

Nous souhaiterions, pour Sète et Balaruc ( gros problème de pollutions d'hydrocarbures et autres dans le port Suttel, ou notre association commence à mettre le nez...!! ), que cette initiative soit aussi mise en œuvre. Le pavillon ne s'obtient pas que par des promesses sur de longues durées mais aussi par la mise en place de conditions efficaces pour lutter contre toutes pollutions qui abiment notre littoral ou lacune de Thau.

Un port qui veut organiser de grands événements nautiques, doit se munir par à tout prix de moyens efficaces agissants au plus rapide pour éviter des pollutions provoquées par un afflux de gros bateaux et spectateurs utilisant la mer ou les quais du port

Ce matin un article de midi libre désignant deux ports rentrant dans le label "Pavillon Bleu".

 

Les ports de plaisance du Cap d’Agde et Marseillan Plage et Ville ont obtenu le Pavillon bleu 2013

Hérault est labellisé Pavillon bleu  pour neuf ports de plaisance dont deux nouveaux labellisés : Marseillan Plage et Marseillan Ville. Le port de plaisance du Cap d’Agde figure en bonne place.Dans le cadre des trente ans de l’office français de la fondation pour l’éducation à l’environnement en Europe, le Pavillon bleu mettra en avant, pendant trente jours de la saison estivale, trente lauréats qui ont été sélectionnés sur leur durée d’engagement dans le label, mais aussi pour leurs actions de sensibilisation à l’environnement et au développement durable. Par-mi ces lauréats, dix ont été retenus dont le port de plaisance du Cap d’Agde. Marseillan-Plage et Marseillan Ville, les nouveaux labellisés,rentrent dans ce palmarès prestigieux. C’est important pour les villes, pour le tourisme, pour la qualité de vie. Marseillan, comme ses voisines,s’est donné les moyens de sa réussite. Cette labellisation couronne ces efforts.

Correspondant M L : 06 23 76 31 60



jeudi, 28 mars 2013

Notre monde en résumé...

L'histoire de notre monde en dessin animé......terrible d'assister, impuissants, à cette décadence voulue par un petit nombre de dirigeants de notre planète....

 

watch?feature=player_embedded&v=WfGMYdalClU

lundi, 25 mars 2013

Quilles, le miroir au fuel...

Lundi 25 mars, 10h, toujours et encore, le bateau à moteur signalé par notre association ainsi que celle des plaisanciers  dimanche matin assez tôt aux autorités  et ayant déversé tout son réservoir de gasoil dans la nuit de samedi à dimanche, est toujours sous l'eau.......enfin plutôt sous une nappe énorme de fuel. Je pense que les autorités attendent que le mistral, qui est en train de se lever, chasse au plus vite cet hydrocarbure dans la mer....le problème c'est qu'il s'est bien répandu dans tout le port et bien posé contre les quais. Une bonne odeur chatouille nos fragiles narines........et nous met très en colère contre l'EPR, qui sont les responsables du port de Sète et des quilles.

Voilà ce que nous leur reprochons c'est  de ne pas agir au plus vite dans ce genre de situation...et pourquoi ils n'agissent pas ? parce qu’ils n'ont pas le matériel adapté !!!

Les audits et autre palabres ne sont pas efficaces pour le  nettoyage afin d'éviter les pollutions. Notre association dénonce depuis 2 ans ces problèmes. Au cours de nos réunions avec les autorités, nous leur avons proposé des solutions pour être plus vigilants et pouvoir agir immédiatement.

Encore un fois, le milieu marin est  attaqué et bafoué.

Le parlement de la mer a du travail en perspective afin d'obliger les structures portuaires d’être réellement efficaces et de les obliger par tous les moyens de mettre en place des procédures contre les pollutions d'hydrocarbures.

 

Article Midi Libre du dimanche 24 mars 2013

art ML 24 mars 2013.JPGart ML 24 mars 2013.PDF