UA-65453331-1
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

jeudi, 11 octobre 2012

STOP A LA POLLUTION DE L'ETANG DE THAU

Mardi 9 octobre à 15h,  notre association a participé à ce coup de gueule contre les autorités afin qu'ils prennent des mesures et surtout que les lois soient appliquées en matière de prévention contre toutes sortes de pollutions dans l'Étang de Thau bien agressé par des rejets illégaux. Je suis aussi membre de l'association "l’Observatoire de Thau" et nous travaillons sur différents sujets importants qui risquent de polluer notre environnement. Chacun dans son territoire, mais tous pour le même combat : préserver notre bassin de Thau

 

Voici un article de midi libre, concernant cette manifestation.

oprération 9 oct 2012.jpg

Sète Opération coup de poing pour dénoncer la pollution de l’étang de Thau

 

Ils n’en peuvent plus. Dénoncent l’inaction des responsables politiques du secteur et l’immobilisme des services de l’État. En ont marre que personne ne se soit penché sur la pollution récurrente de l’étang de Thau alors qu’ils avaient tiré une première sonnette d’alarme il y a un an de cela.

"Depuis, il n’y a rien eu du tout", déplore Christophe Morgo, le conseiller général du nord bassin de Thau, membre de l’Observatoire du Pays de Thau. Cette association est composée de personnes passionnées par la préservation du patrimoine exceptionnel que représente l’étang. Une structure qui a décidé de passer la surmultipliée en effectuant hier après-midi une opération coup-de-poing.

Durant une heure, entre 15 h et 16 h, une bonne quarantaine de personnes (de l’association mais aussi des conchyliculteurs et des pêcheurs) ont partiellement bloqué la circulation de la RD2 sur le pont du canal du Rhône à Sète pour distribuer des tracts aux automobilistes.

"Un jour, un déclassement total va tomber" Brigitte Cohen, présidente de l’Observatoire du Pays de Thau

"On dit stop aux pollutions, explique Christophe Morgo. Stop aux déchetteries sauvages, aux fuites d’hydrocarbures venant de l’ancien dépôt de Balaruc, aux grues de relevages de bateau qui n’offrent pas de bassin de rétention, au port sauvage du parc aquatechnique, aux dégazages des pénichettes, aux eaux de ruissellement venus des entreprises polluantes."

Le prud’homme major de l’étang de Thau, Jean-Marie Ricard, est tout aussi vindicatif : "Il faut identifier les pollutions et remonter jusqu’aux pollueurs. Je me battrai sur tout le pourtour de l’étang de Thau pour que l’on gère mieux tout le bassin-versant. Il faut aussi lutter contre l’urbanisation. Car si cela continue, ils vont tuer l’étang et les gens qui y travaillent. Par répercussion cela représenterait des milliers de personnes."

Entre deux distributions de tracts et quelques paroles échangées avec les automobilistes, Brigitte Cohen, la présidente de l’Observatoire du Pays de Thau s’étonne que "personne ne se rende compte du patrimoine que cet étang constitue. On a des hippocampes uniques et l’un des plus grands herbiers de posidonie. On a des poissons divers, des coquillages. Et à cause de ces pollutions, on ferme des coins de l’étang à un moment. Puis à un autre. On déclasse ici puis là. Un jour un déclassement total va tomber."

Alors, promettant d’autres actions spectaculaires, la présidente de l’Observatoire espère aussi que les citoyens aient une prise de conscience. Pour que chacun fasse attention à ses gestes. L’étang de Thau le vaut bien.

PHILIPPE MALRIC

10/10/2012, 14 h 27

mardi, 28 août 2012

La propreté existe elle à Sète ?

Centre ville pollué… …….

 Passant devant la médiathèque (plein centre ville) nous pouvons, hélas,  constater le manque d’entretien de cet endroit qui perdure…….. « Hydrocarbures » dans le centre ville, mais cette fois sous forme de bouteilles plastiques, sacs, tongues …..etc.…. bref tout un univers à montrer à nos touristes qui garderont de notre ville une image d’une cité « propre »…….. !!!! En grande ressemblance avec le fin fond de l’Italie…. !!!

Nous avons honte de cette présentation qui laisse une image du sétois lamentable, sale, négligent auprès de nos visiteurs. Les citoyens ne sont aucunement responsables des distensions ou malentendus qui peuvent exister entre l’agglo et la ville. Nous payons nos impôts, assez chers,  sur l’assainissement et poubelles pour exiger d’obtenir une ville agréable à regarder sans être obligés de détourner les yeux ou se pincer le nez quand on passe dans la ville (surtout par ces fortes chaleurs).

Nous avons pu, aussi, constater l’état lamentable de la première marche des escaliers de la médiathèque, qui ne s’est pas défaite dans la nuit, mais depuis xxxx temps. Cette marche peut être un réelle danger pour une personne âgée et la ville en sera responsable……sans compter de nombreux trottoirs défoncés par des travaux et qui plusieurs mois après ne sont pas refaits et peut provoquer un risque pour l’habitant qui circule à pied…

Un peu plus de petites poubelles de ville  posées régulièrement et surtout vidées seraient aussi  une solution d’apprentissage auprès de citoyens récalcitrants  à garder son papier en main.. … !

Messieurs, devenez moins insouciants sur le problème de propreté, d’entretien et d’hygiène de notre  ville… nous voulons vous rappeler vos devoirs.  Que ce soit Pierre, Paul, jacques qui doit le réaliser, notre souci principal, c’est que tous ces détritus disparaissent ….. Peut être, là aussi, faut il sévir véritablement… ..Pas besoin de créer une brigade spéciale, elle existe déjà…..

 

médiatheque,

DSC06686.JPG

samedi, 28 juillet 2012

Marseillan, ville gagnante en dépollution

Bravo au Maire de Marseillan, Monsieur Yves MICHEL, qui a su sauter le pas pour lutter contre les pollutions diverses sur son port, le canal du midi et  l'Etang de Thau. Une convention a été signé avec la société ECOTANK, société de nettoyage hyper active et performante pour la récupération des eaux usées ou noires des bateaux ou pollution d'hydrocarbures.

Une petite vidéo de ce moment très important pour nous, association, qui luttons sur Sète depuis plus d'un an pour faire entendre à l'ensemble des autorités l'importance de ce genre d'action sur le port et ses canaux pollués depuis des années par des hydrocarbures et diverses autres pollutions.

Je souhaite de tout cœur, que nos politiques et autres autorités prendront exemple de cette action positive de la ville de Marseillan. En très peu de temps, Monsieur Yves MICHEL  a su mettre en place cet événement pour sa ville. Nous le félicitons de cette prise de conscience et de son engagement réel pour notre environnement...

Messieurs les élus, à quand cet événement chez nous ? à quand cette action pour sauver notre vie marine ainsi que la vie de nos professionnels ? Nous attendons avec impatience vos initiatives hélas déjà dépassées par un petite ville mais au combien dynamique...MARSEILLAN.

Vidéo

 

DSC06230.JPG

dimanche, 15 juillet 2012

Un noeud bien serré..!

Article de l'Hérault du jour : dimanche 15 juillet 2012

un article qui relate bien notre colère...

une lettre aux élus leur sera envoyée..!

 

article Hérault du jr 15 juil 12.JPG

Article en PDF