UA-65453331-1
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

lundi, 07 janvier 2013

On nous prend pour qui....?

Je ne peux être qu'en colère quant on me dit qu'il n'y a pas eu de problème de pollution  et que ce n'est qu’un souci d hélice....!!! Non, mais de qui se moque t on ? On laisserait partir en pleine mer un cargo qui a un problème d'hélice ? ce serait de la non assistance à personnes en danger....!!! et cette nappe que l'on voit sur le dessus de l'eau...peut on me dire ce que c'était ? Il est certain, que le port étant rentré en certification ISO 14001, cela la fiche mal....!!! il vaut mieux ne pas ébruiter cette affaire...!!!

Ce cargo a subi une sacrée panne, car hier après midi j'ai fait mon tour sur l'ensemble du port et j'ai ramené de belles photos prouvant qu'il s'est passé quelque chose.....et si pas de problème avec ce cargo,  je mets en cause le capitaine du port de plaisance, donc l'EPR, de laisser une pollution constante sur ce bassin......sachant que là, les pécheurs ne sont plus incriminés , vu le peu de navigants maintenant..!

Que l'on nous dise l'exacte vérité sur cet acte de malveillance.? Ma patience, sur la non responsabilité des dirigeants du port et de la rétention d'information vis à vis des citoyens,  me pèse...... une autre plainte pourrait être déposée contre, cette fois, des responsables connus ...!

Messieurs, et je m'adresse à toutes les autorités de la ville comme du port et donc la région, veuillez SVP, bien vouloir informer les citoyens qui se battent et qui sont soucieux du respect de l'environnement, de cette affaire.

2 photos cul de bœuf

DSC07500.JPGDSC07501.JPG

3 photos de la capitainerie + panne

DSC07505.JPG

DSC07511.JPGDSC07509.JPG

3 photos de pannes 3 et 4


 DSC07513.JPG

DSC07520.JPG

DSC07515.JPG

Pour toutes les autres, vous pouvez les retrouver dans l'album à gauche.

 

 

dimanche, 06 janvier 2013

"Tranquillité" des navires à Sète pour polluer !

Notre association demande des comptes et le suivi de cette affaire à toutes les autorités qui sont directement impliquées dans la protection de l'environnement marin du port de Sète

Grâce à la vigilance de citoyens soucieux de leur environnement, un bateau a été démasqué dans son acte de rejet … au nez et aux yeux de tout le monde...!! Faut il que ces commandants de navires de commerces soient tranquilles de toute impunité à Sète pour se permettre de rejeter dans le port même ! C'est une honte! Comment peut-on laisser partir un navire sans rien faire ? La capitainerie est pourtant aux premières loges. ....!!!

Mais Pourquoi ce rejet ? Est-ce un rejet d’eau usée ou plus grave et incroyable d’eau hydrocarburée… ?  Le bateau a-t-il été informé et verbalisé ? Et par qui ? Qu’a-t-on fait pour contrôler et éradiquer la nappe polluante ? Le port étant rentré dans une certification, qu’ont-ils mis en place dans ce cas là pour agir en toute efficacité ? Le port a-t-il prévu rapidement une formation des équipes d’entretien du port afin d’agir au plus vite ?

Si par malheur, ce sont des rejets d’hydrocarbures, qu’a-t-il été fait en rapidité et en matériel ? Qui a été prévenu pour agir ? Au derniere information que j’ai pu obtenir par des recherches personnelles, il n’y a pas sur Sète de matériel qui puisse être adapté à ce genre de pollutions d’hydrocarbures….le port s’est il muni depuis de ce matériel ?

On accuse les plaisanciers de polluer par leurs eaux sales mais là, devant tout le monde, nous avons la preuve que le port de commerce est le plus grand pollueur et pourquoi ? N’y a-t-il pas des surveillances draconiennes ? Y a-t-il des moyens afin d’éviter ces rejets de gros cargos.

 Nous avons proposé aux autorités, lors de nos réunions, des moyens efficaces pour y remédier, vont-ils finir par comprendre qu’il leur sera nécessaire et obligatoire d’avoir une structure  efficace pour agir en amont afin d’éviter toutes ces pollutions que nous en avons marre de voir régulièrement sur le port.

Grand regret de ne pas avoir mis en place la «brigade marine » proposée aux autorités lors de nos réunions et que personne ne veut prendre en charge ...!!!!!! Son travail aurait pu permettre d'éviter ce genre d'acte criminel....oui criminel ce mot n'est pas trop fort pour toute la faune marine .....

Notre association se propose de faire l’intermédiaire, c’est notre travail de citoyens, pour prévenir l’autorité directement concernée pour un acte illégal  survenu dans le port ou la ville.

Mauvais début d’année 2013……les vœux sont déjà salis… !!!

Lire la suite

jeudi, 27 décembre 2012

MEILEURS VOEUX 2013

Au seuil de cette nouvelle année, l’ensemble du bureau et son conseil d'administration vous présentent leurs meilleurs vœux pour l'année 2013. Que cette nouvelle année soit source de bien être pour notre planète par une prise de conscience réelle de ses habitants pour la protection de son environnement.

"Le monde contient bien assez pour les besoins de chacun mais pas assez pour la cupidité de tous" Gandhi

Joyeuses Fêtes


Catherine Chauzit présidente, Pierre Josse secrétaire, Véronique Giely trésorière

cat.jpg


DSC06808.JPG

DSC06805.JPG

 

 

 

jeudi, 06 décembre 2012

Les Lagunes méditerranéennes menacées....

Rien de plus étonnant....un article de midi libre sur l'analyse de scientifiques de nos lagunes! L'étang de Thau est dans ce contexte... si nos politiques continuent à faire la sourde oreille quant à une véritable prise de conscience, demain nos lagunes ne seront que souvenirs . Pour l'instant beaucoup d'idées et certaines mises en place mais pas assez rapides et surtout pas toujours dirigées vers les véritables causes ....

2014 sera t il un tournant positif pour nos ports et lagunes ?

Lire la suite

lundi, 19 novembre 2012

Premier Round Gagnant…

Voilà bientôt deux ans que l’Association « Les gardiens de Thau, ses ports sa lagune », continuité du Collectif « STOP à la pollution du port de Sète » a lancé sa pétition (1000 signatures) en faveur d’une prise de conscience de la dégradation de notre cadre de vie et plus particulièrement de celle du Port et des canaux pollués de façon récurrente par des hydrocarbures et macro-déchets issus de l’environnement proche.

Lire la suite