UA-65453331-1
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

samedi, 27 février 2016

Nettoyage pluvieux, bonheur pour les cheveux....

9h30 vent fort mais pas de pluie sur les salins-villeroy.  On maintient le nettoyage. 9h 45 le déluge arrive, les dieux nous ont lâchés et Noé n'est pas là....:=))

Un texto général à 9h50 est envoyé pour annuler le nettoyage mais deux bénévoles ont résisté  et ont voulu braver le mauvais temps et les dieux pour ramasser leur quota de détritus afin de ne pas se coucher ce soir sans avoir fait une bonne action pour notre mère nature.....

Grand merci à ces deux combatifs, Bernard et Jino, qui ont laissé leur trace dans la benne en ramassant  certains encombrants laissés sur cet endroit si beau et magique par soleil. mais pas surveillé par l'AGGLO.

Alors vous allez me dire :"une alerte orange était lancée.." et alors ? quel risque avions nous ? aucun, sauf de prendre une douche gratos et un bien fou pour les cheveux qui deviennent souples et brillants par cette douce pluie.... remplie surement de produits toxiques, mais va falloir que l'on s'y habitue puisque ce n'est pas demain que nos dirigeants feront quelque chose.

Et pour finir nous en avions tellement bavé pour avoir le matériel qu'il n'était pas possible de ne pas l'utiliser ne serait ce que quelques secondes!!

Nous reportons cette action au 16 avril date déjà prévue pour un nettoyage et au même endroit.

Avis à toutes les bonnes volontés en souhaitant que le soleil sera avec nous cette fois.


C.C.

DSCF7141.JPG

DSCF7143.JPG

DSCF7145.JPG

20160227_104319.jpg

 

                                    notre tee-shirt à rude épreuve..

DSCF7147.JPG

 

dimanche, 07 février 2016

Calendrier prévu des nettoyages

Afin que le maximum d’adhérents et de personnes extérieures puissent participer à nos matinées de nettoyage, et  donner du poids à nos actions auprès des autorités de la Ville, nous avons prévu 6 dates sur notre territoire de Thau. Les espaces seront déterminés suivant la nécessité des endroits et dieu sait que nous aurons le choix...

Nous pensons faire une action en centre ville en Mai. Malheureusement, lui aussi est touché par un grand nombre de déchets. Des citoyens inciviques et des ramassages insuffisants lui font des rues épouvantables. Par des coups de vent les détritus se retrouvent dans l'eau. La saleté du port est dû particulièrement aux poubelles débordantes de la ville.

Nous tenons à préciser que nos nettoyages sont particulièrement faits pour le bien être des Sétois qui vivent à l'année et non pour des événements ponctuels. Pour ces derniers c'est le travail de la ville/agglo payés par nos impots.

Nous faisons dès lors un appel à tous afin de participer.

 Les dates sont les suivantes : (toujours un samedi matin ou après midi suivant le temps )

     1er le Le 27 Février nettoyage aux salins-villeroy coté centre équestre toujours très sale malgré nos différents nettoyage depuis plusieurs années.

            Le 16 avril

            Le 21 mai (centre ville)

            Le 2 juillet

            Le 3 septembre

            Le 29 octobre

 Vous pouvez vous inscrire par mail du site ou par téléphone au 06.09.93.63.31

P1000665.jpg

jeudi, 04 février 2016

Nos voeux à tous les élus du territoire

Comme vous le savez nous sommes une association dont le but principal est la protection et la sauvegarde de notre espace. Particulièrement notre espace aquatique mais aussi, et par nécessité, l’espace terrestre qui l’entoure car c’est en majeure partie de la terre que vient la pollution...

Chaque tempête nous amène son surplus de déchets venant s’ajouter à ceux qui sont délaissés chaque jour dans la nature par des citoyens indélicats.

Nos adhérents les plus fidèles consacrent chaque année plusieurs demi-journées au nettoyage des plans d’eaux et des terres qui les bordent. Ce sont des centaines de kilos de déchets de toute nature que nous récoltons. (Merci à ce sujet à la Ville et à Thau agglo pour l’aide matérielle qu’ils nous fournissent).

Tout le monde le fait avec une forte motivation et un sentiment de faire quelque chose d’utile pour la planète. Mais nous savons aussi que nous devrons revenir dans peu de temps pour refaire la même chose. Et c’est un sentiment d’impuissance, qui alors, nous anime tous. Nous sommes, à l’instar de Sisyphe et son rocher, condamnés à refaire les mêmes actions aux mêmes endroits.

Alors que faire afin que cet état de fait ne perdure pas ? Eduquer la population ? Certes mais avec quels moyens ? Faire des campagnes dans la presse ? bien mais on ne touche que ceux qui lisent les journaux locaux. Faire passer les messages dans les écoles par l’intermédiaire des enseignants ? Nous avons essayé mais sans succès eu égard au peu de motivation rencontré.

Au début de cette semaine nous avons constaté que les plans d’eaux du môle (cul de bœuf) dont l’état s’était très bien amélioré sont redevenus comme au bon vieux temps. (Hydrocarbures, plastiques, bois, canettes alu, bouteilles etc…).

La mise à la norme iso14001 engagée et obtenue a été bien sûr un point positif tout comme la dépense pour les opérations de nettoyage par l’EPR. (de 520.000 euros).

Mais tout ceci ne nous semble pas avoir résolu tous les problèmes.

La station d’avitaillement à l’entrée du port est pour nous toujours le point noir essentiel.

L’incivisme récurrent est aussi un problème majeur, malheureusement culturel, et des campagnes ciblées sont devenues indispensables auprès des utilisateurs de l’espace portuaire.

Les autorités possédant le pouvoir de police doivent l’exercer et cesser de fermer les yeux dans un esprit de tolérance voir d’apaisement.

De notre côté, au sein des gardiens de Thau, le constat est plutôt amer.

Nous sommes pleins de bonne volonté, et nous souhaitons collaborer sans arrière pensée de quelque nature que ce soit avec les collectivités qui le voudront , dans le seul but de voir notre bel espace devenir un véritable atout pour notre ville et notre région.

C’est pour cela que nous sommes convaincus que la création d’une brigade marine est la seule solution afin de remédier à une situation qui va empirer si nous ne faisons rien.

 BONNE ANNÉE 2016 à toutes et à tous.

Pierre JOSSE secrétaire                     

DSCF7103.JPG

DSCF7089.JPG

DSCF7104.JPG

DSCF7092.JPG

suite photos dans l'album......

 

dimanche, 24 janvier 2016

Loic Pochet un battant pour l'environnement

Voilà un ami que j’apprécie par son courage et sa persévérance pour aller jusqu'au bout de ses projets.

je retransmets les articles de midi libre et vous comprendrez pourquoi je cautionne son projet à fond.

Une fois réalisé, cet ULM sera performant pour la surveillance de l'environnement, objectif de Loïc qui s'est toujours battu pour le sauvegarder.

Suite aux articles, vous aurez le lien pour aller sur le site Aviva et pouvoir vote pour son projet.

Loïc sera présent lors de nos vœux samedi 30 janvier à 15h à la maison de la vie associative de Sète.

Loic3 24 janvier 16.jpg

 

                           loic 24 janvier 16.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Loic2 24 janvier 16.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lien pour voter pour son projet : Site AVIVA

il faut vous inscrire sur le site aviva pour voter

 

 

vendredi, 22 janvier 2016

Pollution X XX

Encore une pollution de produits odorants sur le canal du quai d'orient. Ayant prévenu la responsable à l'environnement de l'EPR, cette dernière s'est déplacée rapidement pour constater cette pollution de nappe blanche. Qu'est ce ? Encore une société incivique comme il y en a beaucoup dans ce coin là. J’espère que des prélèvements auront été faits afin de connaitre l'origine du produit lâché dans les canalisations de sète.

La ville fera t elle une enquête ? Le domaine des conduits souterrains sont sous la propriété de la ville. Il faut que cela cesse car à chaque pollution, gasoil, lie de vin et autres produits agressifs qui sont déversés régulièrement dans nos canaux, sont à la longue de plus en plus destructeurs pour notre bassin de Thau. Sans oublier la mer méditerranée bien touchée par tant d'autres pollutions provoquées par l’incisivement de ceux qui la pratiquent et surtout par l'immobilisme de nos institutions qui n'appliquent pas les lois.

I506688215.jpg

Photo0039.jpg

Photo0050.jpg