UA-65453331-1
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

samedi, 24 mars 2018

Pluie et déchets, une belle mixture !!

En cette matinée froide et pluvieuse, les bénévoles ont été présents et ont tenu le coup malgré la pluie qui tombait par déluge sur Sète ce matin.

La pêche a été bonne sous l'eau et sur l'eau. Chacun avec sa pince et son ciré, les autres avec leur masque, bouteille ou apnée et tuba.

Josiane fut horrifiée de voir tous les polystyrènes dans les rochers. Eh oui, voilà un des poisons principal qui tue les animaux marins et qui pollue nos océans. D'où viennent ils ?  Pas difficile à comprendre nous sommes un port de pêche et la plupart des déchets viennent  de là. Mais n'oublions pas la ville qui par des poubelles pas fermées ou vidées à temps laissent partir des bouteilles, sacs plastiques, qui deviennent maintenant plus gros et épais, cannettes, filets etc.. sans oublier dans l'eau un magasin de pneumatiques gratos !!!

port sete, déchets port,

Bref, Sète port de pêche à poissons, port de pêche à déchets. Heureusement que tous les deux ans il y a un évènement...pour nettoyer ces horreurs non ramassées régulièrement à l'année mais surtout laissées par les inciviques, une race dure à cuire....

 

Un très très grand merci à tous les membres des "Gardiens de Thau ses ports et sa Lagune" qui malgré le temps sont quand même venus  et ont tenu le coup  sans oublier tous les autres bénévoles qui ont voulu que leur ville soit presque propre pour la venue de milliers de visiteurs. Un grand courage à l'association "L'Odyssée Plongée" qui a plongé dans une eau non seulement fraiche mais aussi de vase à pétrole.!!!

Maintenant, nous allons aiguiser nos pinces naturelles pour la semaine Escale à Sète ou vous pourrez nous retrouver aux coins stratégiques : quai Maroc et Criée.

port sete, déchets port,

port sete, déchets port,

Merci à Martine et Francis pour les photos qui sont dans l'album à gauche

Commentaires

Vision d'horreur au pied de l'ancienne base Tarbarly ! Des boulettes de polystyrène partout, impossibles à ramasser du fait de leur taille (un petit pois) provenant des cagettes à poisson isotherme en décomposition utilisées par les pêcheurs pour stocker les poissons. Là pas de doute sur leur origine. Mais avec cela et pour agrémenter le tout des bouteilles d'eau, des canettes, des fils de pêche, des cordes, des sacs plastiques, des boites de conserves, tout cela probablement laissés par les pêcheurs à la ligne occasionnels et par les baigneurs ou autres promeneurs venus cassecroûter !
Que dire ? l'éternel constat que nous faisons à chaque fois !; une éducation absente de la part de tous ces gens, Sétois ou touristes, qui pourtant viennent là pour la beauté du coin.... Peut-être veulent ils laisser une trace de leur passage comme les compagnons constructeurs de cathédrales qui gravaient leur nom dans la pierre de ces édifices. Va savoir !

Écrit par : Pierre Josse | mercredi, 04 avril 2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire