UA-65453331-1
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mardi, 30 janvier 2018

Connaissance du Port de Commerce de Sète

Un autre aperçu du Port de commerce afin de connaître le territoire portuaire de Sète-Frontignan bien souvent méconnu du citoyen.

LE TERMINAL VRAQUIER -

Comme on le voit de loin le terminal vraquier du port de Sète !! C'est la première infrastructure que l'on remarque en rentrant à la ville de par la présence de ses gigantesques  grues, telles des échassiers attendant la becquée au bord de l'eau
Le terminal vraquier ou minéralier et situé sur la partie Est du Port de Sète, il est constitué de large terre-plein ainsi que divers hangars destinés à stocker les produits importés, en majorité ou exportés. Son quai est en eau profonde soit 13,50 m de tirant d'eau pouvant accueillir les plus gros navires que le port peut se permettre à l'accostage. Comme son nom l'indique ce terminal est dédié à recevoir de la marchandise en vrac ou pondéreuse.
Il y a là quatre grues face à la mer : à gauche la Delattre, au centre les deux 16 tonnes, à droite la Mague, ce sont pas ses appellations que les manutentionnaires, perdus dans ce gigantisme, reconnaissent leurs outils de travail.

photo0364_001.jpg

Elles attendent, immobiles, l'arrivée des bateaux, elles étireront alors leur long cou pour saisir, en cadences, la marchandise venue de loin.

C'est ainsi que se déchargeront le soja, le charbon, le phosphate..... saisis par des bennes en godet, comme des pinces de crabes, vont alimenter le convoyeur à bande placé sous la trémie de chaque grue. C'est ce que l'on appelle « travailler en kangourou », la trémie est placée sous la grue (voir photo) pour éviter tout déplacement giratoire. Un circuit de convoyeurs à bande va stocker la marchandise soit dans les hangars directement soit sur le quai à l('aide de gerbeurs qui façonnent les stockage à quai.

Les quais accueillant les  navires minéraliers et équipés de cette façon sont le quai I3 et le quai I2.

Il faut voir la nuit, à la lumière blafarde des projecteurs, contre ces  quais luisant d'humidité, ces navires venus de loin se faire décharger, en cadence, avec le mouvement lents de ces géants d'acier.

Les quai I3 et I2 ont le tirant d’eau le plus important du port, soit : 13,5 m, c’est, en fait la profondeur à l’aplomb du quai. Ils peuvent recevoir des navires type « panamax » appelés de cette façon car ils ont la taille maximum pour passer le Canal de Panama ( les écluses), environ 32m de large et 294 m de long. Ces navires ont une capacité utile d’environ 75 000 tonnes de charbon en vrac.

A côté du quai I2 cohabite un quai à péniches avec trémie destiné à charger des barges de 1100 tonnes au maximum pouvant remonter le Rhône.

Photo0415.jpg

Navire en cours de déchargement sur le quai I3.

Rédacteur : F.P.

 

 

Les commentaires sont fermés.