UA-65453331-1
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mardi, 21 novembre 2017

TIMAC AGRO Trop c'est Trop !!

Encore et encore....

Quand vont s'arrêter toutes ces pollutions dangereuses pour la santé par les usines à l'entrée de Sète, route de Balaruc ? Que font les autorités de la ville, du port et de la préfecture ? Comment se fait il qu'à l'heure ou le monde tire une sonnette d'alarme contre le changement climatique, on puisse encore souffrir de ces pollutions aux portes de notre ville ? Pourquoi toutes ces constructions ont elles été acceptées aussi près des usines ? Beaucoup de questions qui restent toujours sans réponse, normal ces mêmes autorités sont responsables de tous ces problèmes !!!

Mais les plaisanciers de Cayenne en ont marre de supporter ces rejets à la barbe de tout le monde. Aujourd'hui ils sont prêts à agir. Des prélèvements ont été faits, un dépôt de plainte va suivre car cette fois trop c'est trop !! Nous les soutenons.

Régulièrement une poudre nauséabonde jaune et collante de l'usine se dépose sur leurs voitures, bateaux et tout le matériel par mistral. Les moteurs sont remplis de ce dépôt. Mais le matériel n'est rien à coté des poumons, foie et autres des citoyens respirant ces rejets. Alors quand le vent passe à la mer, le pauvre étang de Thau s'en prend plein les bulles ....

En tant que présidente de l'association, j'avoue que depuis 7 ans que nous menons notre combat pour éviter les pollutions d'hydrocarbures et autres que nous dénonçons régulièrement je suis ECOEUREE du manque de sérieux de toutes ces autorités confondues. De la DREAL en passant par la ville, sans oublier les Affaires maritimes pour en finir avec la Région et l'EPR, aucune véritable prise de position pour protéger les citoyens, notre mer et Etang de Thau est prise. Nous déduisons que l'environnement n'est absolument pas la priorité de ces derniers. L'argent et le folklore sont plus intéressants. Cela amuse la foule et pendant ce temps on peut préparer en silence des projets!

Demain nous allons avoir de gros travaux dans le port pour faire venir les riches sur le quai d'Alger donnant sur cette belle anse du port faisant croire que des emplois vont être développés....foutaise ! Des études environnementales vont être faites pour connaître l'impacte de ces travaux. Quant on sait que le port, dans ses fonds, est rempli de couches de gasoil, l'impacte sera t il neutre ? Alors mes amis vous pensez bien que l'usine TIMAC AGRO tout le monde s'en fout !!

IMG_20171120_165902.jpg

IMG_20171120_172632.jpg

Commentaires

Fallait élire. François Libertin comme maire. Les Sétois ont préféré un maire de droite, ils n'ont plus qu'à s'en mordre les doigts

Écrit par : Suzanne Bigonski | mardi, 21 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Pardon, je voulais écrire François Libertin bien sûr

Écrit par : Suzanne Bigonski | mardi, 21 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Ce n'est pas nouveau !! les odeurs nauséabondes et les panaches de fumée qui sortent (mais parait-il c'est de la vapeur d'eau) ne sont pas sans danger. Techniquement il serait, parit-il, impossible de filtrer ces particules !! Même nos politiques jouent les caniches dans cette affaire. Notre ancien député (PS) a été très rassuré en son temps !
Je le cite : "Je souhaitais également m’informer quant à l’empreinte écologique de l’activité de Timac-Agro. J’ai, de ce point de vue, été plutôt rassuré. En effet, l’usine est désormais hors-classement Seveso et travaille à réduire son impact environnemental. Ainsi, c’est de la vapeur d’eau qui s’échappe de ses cheminées" (Janvier 2015.
Voilà, tout est dit. Dormez tranquilles braves gens, le nuage de Timac Agro, comme celui de Tchernobyl, s'est arrêté aux portes de la Ville. Les odeurs qui la nuit vous prennent à la gorge ? les poussières jaunes sur les autos ou bateaux ? des illusions que se font de vilains écologistes empêcheurs de polluer en rond.

Écrit par : Pierre JOSSE | samedi, 25 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Quand on connait l'attention des communistes pour la protection de la planète vous ne faites que de la provocation. Il est sûr que le communisme, vitrine en URSS, nous a montré le chemin de la protection de la planète! , comme ces sous-marins nucléaires qui rouillent dans la mer de mourmansk avec encore du combustible à bord. Ou la mer d'aral asséchée pour ne pas avoir prévu que puiser sans vergogne dans un lac pouvait l'assécher et déséquilibrer ainsi toute une région.

Écrit par : Pierre JOSSE | samedi, 25 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire