UA-65453331-1
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

dimanche, 25 septembre 2016

Les Gardiens s'exportent...

 Ce matin 9h nous étions 4 de l’association «Les Gardiens de Thau ses Ports et sa Lagune » a avoir répondu  présents à l’association « EARTHFORCE FIGTH SQUAD» de Montpellier  pour un nettoyage de la plage du «  grand travers » à Carnon Grande-Motte. Ils sont venus nous aider pour différentes actions, nous sommes heureux de leur rendre ce service.

Voilà comment les associations devaient fonctionner : l’entraide pour être plus nombreux donc plus fort pour ramasser les déchets et faire rougir les inciviques tout comme les élus par leur manque d’investissement pour lutter contre la saleté de leur plage.

Honte à Carnon+Grande Motte pour avoir un endroit aussi sale. Des milliers de lingettes puantes, cannettes, bouteilles sans oublier les millions de mégots ont été ramassés ce matin et malheureusement il en reste autant.

Je pense que la municipalité de cette ville devrait revoir le budget de l’environnement pour des nettoyages beaucoup plus nombreux et réguliers le long de ce beau littoral. Ce n’est pas le tout  de racketter les citoyens par des parkings payants pour avoir les alentours sales et puants de détritus.

Messieurs les responsables de ces  villes, il est temps de vous remuer le popotin pour préserver votre territoire qui est aussi le notre ainsi que la mer qui appartient à tous !

C.C.

DSCF7865.JPG

DSCF7890.JPG

lien de toutes les photos.

 

 

 

Commentaires

Je ne sais pas si ces actions "font rougir les inciviques" comme dit Catherine, je suis persuadé que ces "inciviques" se fichent pas mal de cela et je pense qu'ils ne le voient même pas. Le geste de jeter devient machinal, qu'ils soient en auto, à pied ou à vélo, et c'est pour eux une seconde nature. Mais ce qui est le plus désolent c'est le manque de conviction de nos élus et des services dits compétents censés protéger l'environnement. Ce n'est pourtant pas les appelations vertes qui manquent dans l'organisation des administrations locales. Les titres ronflants de "Délégué à l'aménagement de l’espace communautaire" ou de "Délégué à la gestion des espaces naturels" ressemblent plus à des titres honorifiques qu'à des titres opérationnels.
C'est ainsi dans notre Sud où le comportement laxiste et la nonchalance font partie de la culture. Faut il pour cela baisser les bras ? sûrement pas. Nous voyons petit à petit que des associations comme la nôtre voient le jour et sacrifient un samedi matin ou un dimanche matin afin de rendre plus présentable un espace magnifique que nous a confié la nature. C'est une petite lueur d'espoir ...

Écrit par : Pierre JOSSE | mardi, 27 septembre 2016

Les commentaires sont fermés.