UA-65453331-1
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

lundi, 05 septembre 2016

Retour à Sète, un plaisancier écoeuré ....

Voici un mail que j'ai reçu ce matin d'un vadrouilleur de mer.....Alors, il est temps de changer vos comportements d'inciviques...quoique cela ne sert à rien que je l'écrive ces gens là ne s’intéressent pas à ce genres de blog, par contre les responsables politiques OUI alors faites ce qu'il faut pour appliquer les lois et on vous laissera tranquille !

"De retour dans le port de Sète qui malheureusement détient toujours et encore la palme d'or du port le plus sale de méditerranée
En passant devant le brise lame j'ai pu voir la 50 taine de Setois festoyer sur place et je ne pense pas que le civisme de ces gens là ai été jusqu'au bout .... Ramener les ordures dans les emplacements prévus à cet effet ..!
Ce que je peux dire de la méditerranée pour y avoir plongé ces derniers jours est que l'état de santé et propreté est catastrophique
La faune est rare et les déchets de plastiques sont innombrables en mer y compris sur les plages espagnoles et Baléares malgré les efforts de ramassage des autorités locales" N.B.

Merci de vos commentaires par mail. il est important de signaler tout ce que vous constatez. Ce n'est que comme cela que nous arriverons à faire bouger tous ceux qui sont censés nous protéger.

C.C

Commentaires

Hé oui, festoyer sur le brsie lame est une tradition ici. C'est d'ailleurs bien une des seules choses que l'on sache bien faire à Sète. Par contre faire l'effort de ramasser ses déchets, c'est une autre histoire ! Mais il me semble bien que l'espace du brise lame soit interdit à tout pic-nic ou agapes de ce genre. Que fait alors le Port, responsable de cet endroit ? pas grand chose, pourtant c'est son boulot. Mais une fois de plus le laxisme favorise et encourage de tels comportements. Décidemment les comportements issus d'Italie du sud sont tenaces ! faire changer ces gens là ne peut se faire qu'à coup d'amendes. Malheureusement c'est la seule solution.

Écrit par : Pierre JOSSE | jeudi, 29 septembre 2016

Les commentaires sont fermés.