UA-65453331-1
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

vendredi, 14 février 2014

Pollution de vinasse....

"cela fait deux ans que nous observons ces écoulements par les égouts.. Peut-être qu'un bouchage de la sortie d'égout avec un bon béton marin serait la solution pour retrouver "les indélicats" ? Peut-être que les "indélicats" ne sont pas au courant que leur égout débouche directement dans le canal ? depuis la création de Sète le système d'écoulement des eaux usées se déversait directement dans le canal, il n'y a que depuis quelques décennies qu'un système normal de récupération des eaux usées  a été mis en place. 

il est évident que cette pollution a commencé un peu plus tôt est s'est estompée plus tard.
Sur le quai d'Orient au niveau de la bitte d'amarrage n°3, il y a une grille donnant sur l'égout.
Il en émanait une très forte odeur de vinasse, même si la couleur des effluents ne faisaient pas penser aux résidus de nettoyage des cuves du chai de l'avenue du général Leclerc en pièces jointes les photos prises entre 12h28 et 13h19."

Voilà ce que j'ai reçu hier d'une personne qui me fait parvenir régulièrement des photos de cette pollution récurrente. Le port, même si il est propriétaire du plan d'eau n' est en rien responsable mais doit faire ce qu'il faut pour rechercher la cause en mettant la mairie au pied du mur......car c'est elle qui est responsable de l'incivilité du citoyen qui déverse. Je pense qu'un simple habitant ne va pas mettre son vin dans les égouts au prix ou il coute, par contre des nettoyages d'anciennes cuves, pourquoi pas ?

Nous ne sommes pas là pour accuser qui que ce soit mais simplement que l'autorité concernée (entre autre la mairie)  fasse son travail pour lequel nous les payons !

P2120001.JPG

P2120007.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P2120008.JPG

Commentaires

la pollution est partout, à Longeville-sur-Mer ce vendredi matin, des galettes et des boulettes de fioul sont apparues.

Écrit par : elodie44 | dimanche, 16 février 2014

Les commentaires sont fermés.