UA-65453331-1
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mardi, 19 novembre 2013

Beauté des étangs quand je te vois.........

.....je déguerpis .......le coin des salins-Villeroy si beau avec ses étangs remplis depuis les travaux de protection pour la nidation des oiseaux, ....


se trouve défiguré par le dépôt de divers détritus que de braves citoyens inciviques, irrespectueux déposent sur les bords du chemin des étangs. A quand une vraie surveillance qui évitera ces décharges illicites ? A quand un contrôle réel contre les motos qui viennent utiliser comme un terrain de cross les  dunes et petits sentiers de ce coin qui soit disant est préservé ? J'ai pu voir aussi des individus faire leur vidange de voiture !!! c'est vraiment désolant de voir que rien n'est respecté......

Cet endroit est à tous les promeneurs et amoureux de la nature qui savent respecter ce magnifique environnement, les autres bruyants et pollueurs 20130823_161515.jpgsont à proscrire....20131119_113808.jpg

20131119_113422.jpg19 nov salins villeroy.jpg

Commentaires

Entièrement d'accord avec toi, Cathy ; la question est : comment faire pour que de pareilles choses ne se renouvellent pas, sachant qu'il n'y a pas de surveillance sur ce site ?
Panneaux ? Pancartes ? Publication des photos dans le journal de Sète pour éduquer sur ce qu'il ne faut pas faire ? En attendant enseigner le civisme environnemental dans les écoles ?
Qu'en disent les autorités ?

Écrit par : Agnès | mardi, 19 novembre 2013

Deux types de solutions possibles :
- le premier répressif, consiste à pourrir la vie de ce qui dégradent le domaine public, en les contraignant à des travaux d'utilité publique qui mange sur une longue période tout leurs temps de loisirs, le tout en faisant un grand battage médiatique de leur punition.
J'avoue ne pas comprendre pourquoi ce genre de justice n'est pas mis en œuvre.
- le deuxième incitatif, consiste à imaginer des services innovants qui concurrenceraient les mauvaises pratiques et seraient adoptés facilement par les personnes qui se laissaient aller à des facilités pour toutes sortes de raisons plus ou moins fondées.
Ex: Tout le monde a adopté le téléphone portable, il y a moins de cabines téléphoniques, donc moins de dégradation de ces dernières... C'est assez indirect comme résultat, mais ça montre le point essentiel que je voulais souligner, à savoir que dès que les gens sont intéressés ils changent spontanément leur comportement.

Quant à l'éducation, pour les adultes qui n'y voient pas leur intérêt elle sera sans effets, et pour les jeunes enfants qu'elle aura sensibilisés, il faudra attendre longtemps avant que leur savoir-être s'exprime pleinement, voire peut-être même jamais si les mauvais exemples des parents, des copains d'adolescence etc... prennent le dessus sur les principes inculqués.

Écrit par : MGB | mercredi, 20 novembre 2013

Quand on a la charge de la gestion de cet espace fragile, classé espace naturel, la moindre des choses c'est de prendre toute disposition afin de le protéger. Mettre une magnifique pancarte d'information à l'entrée ne protège pas des actes inciviques et du laisser-aller général que l'on constate chez les habitants de cette ville. Un simple portique d'interdiction de passage à tout véhicule (vélo, moto, auto) serait à installer d'urgence sur les accès au site. Encore une fois on va nous rétorquer le manque de moyens. Il suffit de puiser dans les budgets de comm et autres frais de réception; Quelques bouteilles de champagne et petits fours en moins ne feront pas de mal !! il faut savoir gérer les priorités.

Écrit par : Pierre JOSSE | dimanche, 24 novembre 2013

Les commentaires sont fermés.