UA-65453331-1
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

lundi, 28 octobre 2013

AG extraordinaire...

Mise au point par la Présidente de sa position sur l’opération ‘Escale à Sète’ prévue initialement et sa décision actuelle entérinée par l'ensemble des adhérents de l'AG.


L’Affaire « Escale à Sète »

 Après moult péripéties parues dans la presse locale au sujet de l’éviction de notre association dans l’organisation de la manifestation « Escale à Sète » (partie  « Escale Bleue ») dont certains articles mettaient en cause Catherine CHAUZIT, celle-ci elle a tenu à s’expliquer devant les adhérents.

L’objectif de Catherine était, avec la participation des adhérents volontaires, multiple :

1/ Réceptionner les bateaux pour leur expliquer les divers dispositifs mis à leur disposition en ce qui concerne la gestion de leurs déchets (Eaux noires, eaux grises, déchets ordinaires),

2/  Assurer un nettoyage préalable des espaces de la manifestation en collaboration avec les services de la Ville,

3/  Appuyer les actions de nettoyage et récupération des eux souillées avec le bateau d’Azur-Trend (Olivier Laporte) mais aussi avec une présence permanente sur le terrain,

4/  Offrir à l’association une plus large obédience envers le grand public, notamment à l’aide de bannières ou T-shirt à l’emblème des Gardiens de Thau.

Cet engagement était essentiellement citoyen et en accord total avec nos statuts et allait même au de là par une implication personnelle de Catherine au niveau de la plaisance par la mise en place de parade et d'encadrement des bateaux invités.

 Toutefois une information, par une personne tierce, est venue anéantir ce projet dans la mesure où notre association se voyait refuser cet agrément au titre que la Présidente était engagée politiquement aux côtés d’un candidat aux futures élections municipales de Sète.

La personne pilotant l’opération « Escale bleue » n’a pas eu la courtoisie de prévenir Catherine et  lui expliquer sa position.

En passant toutes les péripéties suivantes qui ont fait couler beaucoup d’encre et de salive, Catherine a donc décidé que les « Gardiens de Thau, ses Ports et sa Lagune » ne participeraient pas à l’opération.

 Pour la même raison aucune opération ne sera entreprise sur la commune de Sète et son territoire et ce jusqu’aux résultats définitifs des élections municipales de mars 2014.

Toutes les opérations sur le territoire des autres communes du bassin de Thau pourront bien sûr être envisagées.

Pierre JOSSE : secrétaire

DSCF0702.jpg

 

Les commentaires sont fermés.