UA-65453331-1
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mardi, 01 octobre 2013

ouf ! le bucher n'existe plus

Au temps du moyen age, je serais déjà brulée vive depuis 10 jours....j'ai omis de venir avec une pancarte dans les mains pour prévenir que dans ma vie de simple citoyenne, je faisais partie d'un groupe...non...non...pas ésotérique mais tout simplement d'un groupe de réflexion sur l'avenir de notre chère ville : Sète.

Ouf ! suis sauvée, on a détruit le bucher mais les mauvaises langues, hélas, même avec un grand curetage elles poussent comme les mauvaises herbes..!!

Je n'ai pas à me justifier sur mon engagement personnel qui n'entache en rien l'ensemble du travail que nous portons à protéger l'environnement.

Chaque membre des "Gardiens de Thau ses ports et sa lagune" a une opinion politique différente, voire en opposition. Cela ne nous empêche pas de lutter ensemble pour la même voie "'protection de la nature". Pour y parvenir, plusieurs moyens peuvent être employés : celui de faire comprendre aux autorités qu'il y a des lois et qu'ils doivent les appliquer et donc de les y obliger, de dénoncer des actes d'incivilités récurrents,  ou de pratiquer des actions de nettoyages sur des sites bien attaqués par diverses pollutions. Puis il y a celle de la concertation, de la réflexion avec un ensemble de personnes pour le futur d'une ville....!

Toute association doit rester apolitique. Je le prône depuis des lustres et là, je suis d'accord avec Monsieur W.IDIRI. Par contre sa décision de ne pas vouloir travailler avec moi sous prétexte que je suis dans un groupe de réflexion d'un candidat aux municipales, je pense que lui ne respecte pas ses engagements. Il fait lui même, par un entourage loin d’être neutre dans son événement, de la politique en choisissant celle ou celui qui pourrait amener leur force de bénévole dans leur association...!!

Le citoyen est loin d’être dupe sur cette façon de procéder. Je n'en veux pas à Monsieur IDIRI qui se passionne pour ce qu'il fait et qui le fait bien, car Escale à Sète est un bel événement maritime, mais doit il refuser l'aide d'autres associations sous prétexte qu'elles peuvent penser autrement qu'une partie des individus qui l'entourent ?

Ma petite personne de combattante ferait elle peur ? Peur de venir dire que ça ou là ne va pas ? de dire comme une lettre que nous avons envoyé à Mr le Maire et son adjoint à l'environnement, à ce jour laissée sans réponse, que le brise lame était rempli de détritus du feu d'artifice ? (Hélas une cinquantaine de photos le prouve).???

Bref beaucoup d'énergie de perdue pour pas grand chose, sauf à gargariser un groupe de  mégalomanes dans lequel je refuse d'en faire partie ...

Mon seul regret dans cette affaire et que Monsieur IDIRI n'est pas agi en homme correct et loyal. Au lieu d'attendre d’être revenu sur Sète et de m'annoncer lui même cette décision il est passé par l’intermédiaire d'une autre personne qui s'est trouvé pris dans un conflit dont il n'était pas responsable. Là, j'en veux à Mr IDIRI qui n'est pas digne d'un bon dirigeant.

Si le dialogue s'était installé comme il aurait du se faire, tout aurait tourné surement autrement plutôt que de faire plaisir à certains qui s'amusent et se régalent de cette tournure...!!

Voici les deux article parus dans midi libre :

aujourd'hui 1 octobre 2013 ML 1 oct 2013.doc

 dimanche 29 septembre 2013 ML 29 sept 13.doc

 

 

 

 

 

Commentaires

Monsieur IDIRI se fait surtout du bien à lui même, aux frais de la Princesse.

Écrit par : Escane à Sète | mercredi, 02 octobre 2013

la personne qui se cache derriere escane à sete sans donner son identité ne sait pas de quoi elle parle. M.IDIRI s'investit dans son projet sans aucun intérêts financier juste pour sa passion des voiliers. c'est juste certains politique qui veulent se récupérer le gateaux qui se battent et pour en tirer profit et passe des articles parce qu'ils n'ont pas compris que les associations doivent rester apolitique!

Écrit par : Giordano | jeudi, 03 octobre 2013

A Catherine la Madonna des canaux sétois :
«Soyez comme Dieu vous dit d'être et vous mettrez le feu au monde entier !» (cf. Lettre 368).

Écrit par : Catherine de Sienne | mercredi, 02 octobre 2013

Je confirme ce que dit Jean Baptiste GIORDANO au sujet de W Idiri qui un passionné et pour qui nous avons beaucoup de respect. Personne au sein des Gardiens de Thau ne remet en cause son intégrité. Toutefois dans la position délicate que lui confère ses liens avec la Municipalité on pourra comprendre qu'il puisse parfois écouter d'une oreille plus attentive certaines recommandations.

Écrit par : Pierre JOSSE | jeudi, 03 octobre 2013

Les commentaires sont fermés.