UA-65453331-1
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

jeudi, 01 août 2013

Zone avitaillement : danger !

Suite à un article de midi libre , notre réponse.

La zone d’avitaillement a des soucis de désavitaillement ? la cause : le démantèlement d’une bonne partie de la flotte de pêche provoqué par une disparition de poissons péchés à outrance et une pollution provoquée encore par l’homme et son égoïsme perpétuel bien encré au plus profond de lui. C’est bien triste pour ces gens de la mer aimant leur métier, car souvent c’est la passion de cette immensité marine qui les a conduits à vivre sur la mer.

Maintenant, certains doivent se reconvertir dans un autre métier mais lequel ? Quant on a été pécheur toute sa vie ou que l’on avait envisagé de le rester il n’est pas évident de savoir où aller pour faire vivre une famille… !!!

Nous sommes dans une ville touristique et la demande de faire rêver les touristes est forte, aussi, je pense qu’ils arriveront, avec de la patience, à trouver leur futur chemin.

 Le malheur des uns fait le bonheur des autres…Notre association, malgré leurs difficultés, se réjouit d’une baisse de fréquentation de la zone. Nous pointions suffisamment du doigt cet endroit qui à chaque plein laissait échapper des écoulements de gasoil qui  remplissaient le port d’odeur et de carburant sur la surface de l’eau. Depuis le port est un peu moins attaqué par ces hydrocarbures. Mais tout n’est pas encore au beau fixe. L‘étang de Thau, les canaux et le port pourront être beaucoup moins pollués le jour où l’avitaillement  partira sur la future zone de carénage à Sète-Frontignan. Dans la démarche environnementale de l’EPR  ce problème devrait être traité le plus rapidement possible afin de pouvoir contrôler tout débordement de plein des bateaux dans une zone bien structurée et sécurisée contre toutes pollutions d’hydrocarbures. Sans solutionner ce problème, le port ne pourra jamais être un « port propre » car faire venir des gros bateaux de plaisance, (certains éjectés de la cote d’Azur par manque de respect sur l’environnement et que Sète risque de récolter par un défaut d’applications des lois sur le port)  la zone de carburant assise à l’entrée du port et dans les courants, ne pourra être que néfaste.

 Ne pas oublier, nous avons une bombe à retardement dans la ville….en effet, entre les camions qui passent pour la ravitailler et cette zone au bout du mole, nous risquons un jour un accident dramatique….

Dans l’intérêt général, nous nous battrons jusqu’au bout pour la faire disparaitre de l’entrée du port de Séte.

 

DSC01291.JPG

 

Commentaires

Il faut être patient et attendre que la zone d'avitaillement soit transférée dans la future zone portuaire Sète -Frontignan. Tiens tiens !! cela me rappelle quelque chose.. ce projet avait été initialement prévu par l'ancien Maire Yves Marchand, mais personne n'a suivi, encore moins les pêcheurs qui devaient quitter leur domicile des quais pour se rendre là bas... Bonne chance donc à l'EPR qui va certainement se trouver devant le même problème.. on ne change pas si facilement les habitudes à Sète..

Écrit par : Pierre Josse | jeudi, 01 août 2013

Peut être Mr Marchand l'avait envisager mais avec ses idées de grandeurs, c'était pas pour éviter une pollutions d'hydrocarbures ou éviter un danger, c'était plus pour transformer le port de Séte en ces milliers de ports sans âme remplis de bateaux ventouses de plaisance !!! Notre port a son charme par rapport à la pêche et je préfère voir des gros chaluts que de voir de gros bateaux de gens puants de non respect envers les plus faibles. Déjà dans le port, j'ai pris en flagrant délit de pollutions de bouteilles plastiques et autres des personnes à gros bateaux à moteur, réputés sur Sète mais qui ne connaissent pas le respect de l'environnement.....

Écrit par : chauzit | vendredi, 02 août 2013

Les commentaires sont fermés.